Ether, et crac !

Ether et Crac! 27 janvier 2014 avec Holy Strays

Nous avons eu le plaisir de recevoir Holy Strays pour une interview et une sélection de disques!

Initialement débuté comme un projet parallèle à d’autres formations musicales, Holy Strays n’est encore qu’embryonnaire quand les californiens de Not Not Fun lui proposent de sortir ses premiers morceaux sur cassette en 2010. Avec pour seul instrument un orgue et comme technologie à disposition audacity, Hyperion connait un certain succès, et Holy Strays a l’honneur d’être un des seuls français (aux côtés de High Wolf) à sortir sur Not Not Fun. Après deux 45t, Holy Strays prend une forme nouvelle : le son est plus propre, bien mixé et les morceaux s’affinent pour devenir de petits miracles où il est aisé de se laisser hypnothiser. Son premier véritable EP, « Chasm » est sorti en fin d’année dernière et nous offre, enfin, une vision juste du projet de Sebastien, à la fois complexe, accrocheur, fin dans les constructions et qui reflète un large spectre d’influences, du dub à la techno, en passant par l’afro-beat.

Aimez-nous!

Soundcloud

Benjamin fait une chronique sur Kitchen’s Floor

Playlist :

Holy Strays-Trinities

Kitchen’s Floor-No Love

Kitchen’s Floor-Insect

Kitchen’s Floor-Everyday

Kitchen’s Floor-Twenty-four

Placenta Popeye

Holy Strays-Christabell B

Angels of Light-All souls rising

Holy Strays-Serenade

We the People

Paulie Jan

Drummers of the société absolument guinéen

M I L AN-Try

Regis Snow-Holy Strays mix

Duke Ellington-Blue Pepper

This Heat-Fall of Saigon

Pailhead

Lower-Soft Option

Riziero Ortolani-Cannibal Holocaust Opening Theme

Plus d'options de partage

Articles liés :

Pas encore de commentaire...

Laisser un commentaire

Vous pouvez également laisser des commentaires avec votre compte Twitter.


*

">

Derniers articles