Pièces détachées

Les enfants d’Horváth et de Brecht

Ce lundi 10 mars, nous avons reçu le metteur en scène François Orsoni pour Jeunesse sans Dieu, une adaptation du roman d’Ödön von Horváth, au Théâtre de la Bastille jusqu’au 30 mars. Un texte qui date de 1937, et qui n’est pas sans faire écho à un autre dramaturge allemand, Bertolt Brecht.

© Huma Rosentalski

© Huma Rosentalski

 

En chroniques, nous avons choisi :

Léonce et Léna, de Georg Büchner, dans une mise en scène de Eram Sobhanh, à l’Étoile du Nord jusqu’au 22 mars

Love, de Loïc Touzé et Latifa Laâbissi, présenté dans le cadre du festival Ardanthé au Théâtre de Vanves

La Tragédie du Belge, une création de Sonia Bester et Isabelle Antoine, à La Loge jusqu’au 14 mars

 

 

Plus d'options de partage

Articles liés :

Pas encore de commentaire...

Laisser un commentaire

Vous pouvez également laisser des commentaires avec votre compte Twitter.


*

">

Derniers articles