Amplitudes

Amplitudes – Le mix #1 – Ambient et craquelures (09/10/14)

 

De Biosphere à Belong, de Superstorms à Terre Thaemlitz, de Pan•American à Thomas Köner, le seul élément persistant, agissant comme un lien indicible entre tous ces fragments sonores, semble prendre la forme d’un hors-champ.

L’absolue conviction qu’il se passe quelque chose en dehors du simple éclat musical immédiat reste à elle seule la porte d’entrée vers les nombreux recoins dont regorgent certains morceaux d’ambient. Vers tout ce qu’il se passe au fond, vers tout ce que l’on est jamais sûr d’avoir vraiment entendu, vers tout ce qui fera l’unicité de chacune des écoutes.

C’est d’entre les craquements, les bruits, les erreurs, les trains, les arbres et les routes qu’émerge la densité tellurique des nappes, et que peut se déployer toute la complexité de cette musique latente.

Dans la série des mixes réalisés par les chroniqueurs d’Amplitudes, Gregoire prend la main et choisit l’ambient.

 

Tracklist :

Chris Dooks and Machinefabriek – The Pike Knowes The Loupin’ Stanes

Biosphere – From A Solid To A Liquid

Roly Porter – Caladan

Vitor Joaquim – Filaments And Walls

Machinefabriek – Kreukeltape

Thomas Köner – 31° 46′ N 35° 13′ E Hour Ten

Belong – I’m Too Sleepy…Shall We Swim?

Vex’d – Remains Of The Day

Terre Thaemlitz – Elevatorium

Superstorms – Part 4

Steinbrüchel – These 2

Sparkling Wide Pressure – Cosmos Blues I

William Basinski – Melancholia II

Pan•American – Amulls

Chris Watson – El Divisadero

 

Dieter-Appelt 

 

 

Plus d'options de partage

Articles liés :

Pas encore de commentaire...

Laisser un commentaire

Vous pouvez également laisser des commentaires avec votre compte Twitter.


*

">

Derniers articles