La matinale de 19h

La Matinale du 01/12/14 – Jeunes FN et la vie des homophobes

les-jeunes-militants-du-front-national-represententIls ont vingt ans et ont décidé de rejoindre les rangs du Front National. Après une victoire de la vague bleue marine lors des dernières élections européennes, beaucoup se sont demandés pourquoi le FN attirait autant la jeunesse française. Le 25 mai dernier, 30% des moins de 35 ans ont en effet votés en faveur du Front National( à noter cependant le taux  d’absention, qui a été de 56%). Pourtant, lors des élections présidentielles de 2002, 1.3 millions de jeunes lycéens et étudiants se sont mobilisés et sont descendus dans les rues pour se révolter contre le passage au second tour de Jean-Marie Le Pen. Plus d’une décennie plus tard, ce FN qui effrayait la jeunesse, la rassure.

 En 2012, en revenant d’un meeting présidentiel de Marine Le Pen, Charlotte Rotman, journaliste politique à Libération, s’est demandée pourquoi autant de jeunes étaient venus apporter leur soutien au parti que la majorité de la population française considère, d’extrême droite. Qui sont ces jeunes ? D’où viennent-ils ? Quels sont leurs engagements ? Pourquoi ont-ils choisis le Front National ?

En première partie d’émission, Rotman nous parle de son ouvrage « 20 ans et au Front » qui vient de paraître aux éditions Robert Laffont.

Emmanuelle Schick Garcia sera l’invitée de la seconde partie de La Matinale. Réalisatrice, et productrice, son film de thèse « La Petite morte » a remporté trois titres internationaux lors de festival et son dernier documentaire « The Idiot cycle » a remporté de prix Green Report. Elle s’est également attelée à un documentaire consacré à la journaliste Anna Politkovskaya. Son nouveau projet ? « The World According to Homophobes » ou, en France, « Le monde selon les homophobes ». Dans ce documentaire, Schick Garcia veut mettre les homophobes face à leurs idées en allant à leurs rencontres à travers quatre pays soigneusement sélectionnés. Qu’ils soient néo-nazis, hommes et femmes de Dieu ou encore citoyens se battant contre la cause homosexuelle, la réalisatrice veut les mettre face à leurs préjugés. Financé à l’aide d’une campagne de crowdfunding décalée, le sujet est amené avec humour : les participants peuvent même voter pour leur homophobe préféré. Le lauréat gagnera une diffusion du documentaire dans sa ville de résidence.  10628044-463131233827037-4043538790374829973-n

Présentation : Tristan / Co-interview : Fiona / Réalisation : Rony / Chroniques et reportages : Loïc et Fanny / Web : Fiona / Coordination : Elsa

Plus d'options de partage

Articles liés :

Pas encore de commentaire...

Laisser un commentaire

Vous pouvez également laisser des commentaires avec votre compte Twitter.


*

">

Derniers articles