On veut du solide

On veut danser sur du disco dans les townships de Soweto

La course aux cadeaux, les jours qui ralentissent, les interminables discussions sur ce qu’on fait pour le réveillon, ou pire, sur ce que l’on va manger, les cadeaux à échanger, les coups de téléphone à passer, la dinde à digérer, la gueule de bois à dépasser, les résolutions dégueulasses et j’en passe. RELAX MAX c’est bon, tout ca est dépassé, c’est déjà terminé. Bye bye décembre, rendez-vous en 2015 !  #YOLO

mawimbi

 

Pour aller de l’avant, on est allé chercher un peu de chaleur, pour raviver la mèche de janvier, voire mettre de l’huile sur le feu (YOLO). Alors on s’est tourné vers le tout jeune collectif Mawimbi, formé par 5 copains, qui se sont rassemblés non seulement autour de la House et de la Techno, mais aussi et ce qui fait leur particularité autour des sonorités AFRO. Amoureux d’afro-beat, de kwaito, de disco, de techno, les disciples de Mawimbi cherchent à rétablir les ponts existants entre musiques électroniques actuelles et musiques du continent noir. Des townships de Soweto, en passant par Bamako, Kinshasa, Chicago, Londres et le Nordeste brésilien, Mawimbi est un hymne à la musique comme effervescence globale, téméraire de métissages et consciente de ses racines.
Mawimbi lance son label, organise à cette occasion une soirée secrète (event facebook), sort un free EP, une compilation, et tout un tas de choses dont on parlera ce soir dans le studio !

 

Si vous nous écoutez, vous retrouverez aussi tout un tas de chroniques toujours toutes aussi solides les unes que les autres : “Les animaux du Museum d’Histoire Naturelle”, “Comment faire la teuf à london ?” (YOLO?), “Les aventures d’Elliot” … Une heure d’écoute à ne pas louper.

+++ StAY tUnEd +++

Plus d'options de partage

Articles liés :

Pas encore de commentaire...

Laisser un commentaire

Vous pouvez également laisser des commentaires avec votre compte Twitter.


*

">

Derniers articles