La Bouquinerie

On ouvre les Grandes Gueules !

hommagesLa semaine fût à la fois sinistre et mouvementée.

Pour la première de l’année, mardi 12 janvier, on se voyait pas trop commencer l’année comme d’habitude. Mais on voulait pas trop en faire non plus…. Etre ou ne pas être Charlie, telle n’est franchement pas la question.
Nous, on parle de bouquins, on parle de pages, de mots, ou pas, quoi qu’il en soit on parle d’expression.

Ces derniers jours, on entend parler de liberté d’expression à toutes les sauces, et c’est tant mieux.
Nous, on parle de bouquins, la liberté d’expression c’est la condition d’existence des bouquins et c’est aussi celle de cette émission. Et celle de nos sociétés modernes, entre autres.

Alors quoi? On se redonne un coup de pied aux fesses et on regarde loin devant !
Les événements de la semaine dernière sont pour nous l’occasion de l’ouvrir – encore plus grand que d’habitude, pire que chez le dentiste – et de revenir à notre façon sur cette liberté. On a choisi nos armes : Au programme de mardi 13 janvier, des lectures, autour du thème des Grandes GueulesHabituellement, un bénévolant vient nous parler d’un texte. Cette semaine, c’est plusieurs bénévoles de la radio qui se sont réunis autour de textes de leurs choix, d’auteurs qui – de tous temps et à leur manière – ont voulu rappeler qu’ils n’étaient pas prêts de la boucler. Camus, Desproges, Bloom, Rushdie et quelques autres seront au rendez-vous. 

Nous recevrons ensuite Salima Drider pour la parution de La Pluie D’or aux éditions Nuit D’encre, un livre-cd illustré, conte rap, inspiré par et pour les habitants du quartier de la Goutte D’or !

pluie d'or

 

A demain sur Radio Campus Paris

Plus d'options de partage

Articles liés :

Pas encore de commentaire...

Laisser un commentaire

Vous pouvez également laisser des commentaires avec votre compte Twitter.


*

">

Derniers articles